1.
Castaluna
20€ de réduction dès 99€ d'achats : code MAGTA
du 42 au 64
Go
2.
BlanchePorte
-25% de réduction dès 29€ d'achats : code 322601
du 36 au 62
Go
3.
Kiabi
Livraison gratuite en relai dès 15 €
du 38 au 60
Go
Comparez les boutiques grande taille pour femmes
1.
Castaluna
20€ de réduction dès 99€ d'achats : code MAGTA
du 46 au 56
Go
2.
BlanchePorte
-40% sur votre 2ème article : code 321603
du 36 au 74
Go
3.
Kiabi
Livraison gratuite en relai dès 15 €
du 52 au 66
Go
Comparez les boutiques grande taille pour hommes

Une Barbie grande taille sème la zizanie sur internet

Par Marie, le 03-01-2014 dans Santé et surpoids

Cela pourrait paraitre saugrenu, mais l’idée est dans l’air du temps. Depuis plusieurs années, le marché des vêtements de grande taille se développe grandement, alors pourquoi ne pas s’attaquer au diktat de la minceur via un symbole intemporel : La poupée Barbie ?

Plus Size Modeling s’attaque au mythe de la Barbie svelte

C’est sur la page Facebook de Plus Size Modeling que le tollé a débuté. En effet, le Community Manager de cette page a, tel un poil à gratter, déposer une photo (issue d’un montage) d’une poupée Barbie qui ne respecte pas les mensurations habituelles de la « Belle » (au sens marketing du terme…). La question posée allait bien au-delà du point de vue commercial : Seriez-vous  prêtes à acheter une poupée Barbie XXL ?

Suite au dépôt de ce post sur le plus grand réseau social au monde, un vif débat s’en est suivi. Il y avait les Pour et les Contre, notons que le nombre de chaque partisan était équilibré. D’un côté ceux qui estiment qu’il faut briser les codes de la minceur qui n’ont rien à voir avec la réalité des faits. De l’autre, ceux qui pensent qu’il ne faut pas pour autant faire une « apologie de l’obésité ».

Les femmes rondes de plus en plus en vogues

A mesure que le marché de la grande taille se développe, un véritable star-system se met en place. A tel point, que de nombreuses grandes marques classiques donnent une part de plus en plus importante aux grandes tailles, citons par exemple Jean-Paul Gauthier ou encore, plus accessible, H&M.

S’il faut prendre en compte toutes les morphologies afin de proposer à tout le monde des vêtements adaptés, il ne faut pas en oublier pour autant tous les efforts (diététiques, sports, etc…) liés au fait de disposer d’un corps qui correspond aux standards « actuels ». Ce pavé dans la mare a le mérite de poser les bonnes questions.

Après Barbie, va-t-on s’attaquer à Ken ?

Commentez cet article !

Article précedent :

Article suivant :