1.
Castaluna
20€ de réduction dès 99€ d'achats : code MAGTA
du 42 au 64
Go
2.
BlanchePorte
-25% de réduction dès 29€ d'achats : code 322601
du 36 au 62
Go
3.
Kiabi
Livraison gratuite en relai dès 15 €
du 38 au 60
Go
Comparez les boutiques grande taille pour femmes
1.
Castaluna
20€ de réduction dès 99€ d'achats : code MAGTA
du 46 au 56
Go
2.
BlanchePorte
-40% sur votre 2ème article : code 321603
du 36 au 74
Go
3.
Kiabi
Livraison gratuite en relai dès 15 €
du 52 au 66
Go
Comparez les boutiques grande taille pour hommes

Quid du phénomène Drop The Plus ?

Par Romain, le 27-03-2015 dans Mode pour les grands

Alors que les femmes rondes ont longtemps milité pour leur existence, il semblerait que la donne ait changé. En effet, le phénomène Drop The Plus débarque dans le monde de la mode grande taille.

Stefania Ferrario en tête de ligne

Ce mouvement a été initié par la mannequine grande taille Stefania Ferrario. Cette magnifique australienne souhaite mener une véritable croisade contre la dénomination « Grande Taille ». En effet, selon elle, une femme est une femme et le « marché » n’a pas besoin de différencier et de stigmatiser tel ou tel « corps ». A ce titre, elle a lancé le hashtag #DropThePlus sur le réseau social Twitter.

La traduction de ce hashtag signifierait « retirer le plus », car les grandes tailles sont désignées par un « plus » dans les pays anglo-saxons. Pour rappel, Stefania Ferrario n’est autre que l’égérie d’une marque de lingerie grande taille dont la créatrice est Dita Von Teese.

Ne plus marquer la différenciation des grandes tailles

Le souhait est donc de ne plus marquer la différence entre une femme portant une taille 38 et une taille 46. Stefania Ferrario indique elle-même être une mannequine et non une mannequine grande taille. Ce mouvement Drop The Plus est très suivi sur les réseaux sociaux.

D’ailleurs, 2 des plus grandes mannequines dont nous avons évoqué l’actualité récemment font partie des « suiveuses », il s’agit d’Ashley Graham et de Robyn Lawley. La première a fait la Une de Vogue alors que l’autre la Une de Sports Illustrated, rien que ça.

Une réelle émulation est en train de contaminer, à bon escient, le marché des grandes tailles ou plutôt des… tailles. Cela est une excellente chose, car nous étions nous-mêmes toujours étonnés au sein de la rédaction de ce clivage entre les tailles dites « normales » et les tailles plus importantes. A ce titre, cette ségrégation mode pourrait complètement disparaitre des étalages sous peu. Quand on connait la détermination des personnes rondes, cela devrait rapidement se dérouler…

Commentez cet article !

Article précedent :

Article suivant :